Rechercher

3 gestes à adopter pour une alimentation plus responsable

Mis à jour : mars 9

Vendredi 5 Mars, midi.

Il est temps de préparer le déjeuner. Ni une ni deux, vous attrapez les tomates (en hiver ?!) qui traînent dans le réfrigérateur, une mozzarella, et improvisez une salade. Après quelques bouchées, vous supportez de moins en moins le goût insipide de cette dernière. De toute façon, vous n’aviez pas très faim… Hop, poubelle ! 🗑


Ce scénario vous semble familier ? Alors il est temps de rendre votre alimentation un peu plus durable ! Pour cela, suivez nos 3 conseils pour manger de façon plus responsable. Vous verrez, vous vous régalerez tout autant… voire plus ! 😉

1-Minimiser le gaspillage


Le gaspillage alimentaire est un problème de taille, et ce dans le monde entier. Selon l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), 1.3 milliard de tonnes de nourriture encore comestible et sans danger pour la santé sont jetées chaque année dans le monde 🌍.

En France, selon les chiffres de l’ANIA (Association Nationale des Industries Alimentaires), 10 millions de tonnes de nourriture sont gaspillées par an. Cela équivaut à 150 kg par personne en moyenne, dont 7 kg de denrées encore emballées, ce qui représente près de 400€ par foyer !

Lorsque nous jetons de la nourriture, nous jetons des ressources naturelles mais aussi de l’argent 💰. Il ne vous viendrait pas à l’esprit de jeter vos deniers durement gagnés directement à la poubelle ? Alors ne jetez plus vos aliments encore consommables !


Vous êtes conscients que le gaspillage est un fléau, mais vous ne savez pas comment le réduire à votre échelle ? Voici quelques astuces 😉.

Tout d’abord, n’hésitez pas à planifier vos repas pour la semaine. Vous pourrez ainsi dresser votre liste de courses et n’acheter que le nécessaire pour réaliser vos recettes ✅ !

Sachez aussi différencier les dates de péremption. Une DLC (date limite de consommation), mentionne « à consommer avant le… » et indique une limite sanitaire. En revanche, une DDM (Date de Durabilité Minimale), mentionnant « à consommer de préférence avant… », n’induit pas de véritable risque. Ainsi, certains produits sont consommables bien après leur DDM 📆.

Par exemple, un yaourt en pot peut être consommé jusqu’à 3 semaines après sa date de péremption, tandis que l’on peut se régaler d’un pot de miel « périmé » depuis… plusieurs années 🍯 !


Enfin, réutilisez vos restes et élargissez votre horizon en cuisinant de nouvelles recettes. Pourquoi ne pas les utiliser pour votre repas du lendemain ? Avez-vous déjà pensé à utiliser les fanes de carottes en pesto ? Ou à faire des conserves 🥫 ? Ce sont autant de solutions qui vous aideront à gaspiller moins.

2-Favoriser les produits locaux et de saison


Les circuits courts reviennent sur le devant de la scène, pour notre plus grand bonheur !

Dans un contexte où la mondialisation est parfois remise en question, les Français favorisent de plus en plus le local au global. En 2019, plus de 8 Français sur 10 déclaraient voir la consommation locale comme un moyen de répondre aux enjeux économiques, sociaux et environnementaux et 23% d’entre eux se considéraient « locavores ».


C’est bien beau, mais ça veut dire quoi, « local » ? On qualifie généralement un produit de local lorsque celui-ci a été fabriqué à moins de 150km du domicile du consommateur.

Néanmoins, si vous habitez dans le Nord et raffolez des clémentines Corses, ne vous privez pas et sachez que consommer Français, c’est déjà très bien 🇫🇷.

L’idée, c’est simplement d’éviter au maximum de consommer des produits qui ont traversé la planète en avion et dont l’impact sur la planète peut être désastreux.


Vous l’aurez compris, manger local est bon pour l’environnement, puisque les aliments n'ont pas à parcourir une aussi longue distance pour arriver dans votre assiette.

Mais ce n’est pas tout ! Manger local, c’est une belle façon de soutenir l’économie de votre région et les agriculteurs qui y travaillent. C’est aussi l’opportunité de rencontrer les personnes qui produisent vos aliments et donc de s’instruire sur les manières de les cuisiner, et sur les pratiques de culture et de récolte 👩🏼‍🌾.

De plus, manger local revient la plupart du temps à manger de saison ! Acheter des fruits et légumes de saison est un gage de qualité et de fraîcheur. Cueillis à maturité, leur saveur sera beaucoup plus prononcée et goûteuse. Pensez aux tomates : elles sont bien meilleures l’été que l’hiver, n’est-ce-pas 🍅 ?

N’hésitez pas à vous renseigner sur les légumes et fruits de saison et à tenter de nouvelles recettes : vous pourriez découvrir des espèces ou variétés que vous ne connaissiez pas et qui sont pourtant délicieuses !

3-Privilégier les produits bio


L'agriculture biologique utilise des pratiques de culture et d'élevage soucieuses du respect des équilibres naturels. Elle exclut par exemple l'usage des produits chimiques de synthèse, des OGM et limite les intrants.

Le bio s’inscrit pleinement dans le développement durable.

Il constitue une importante source d’emplois et participe à la création de valeur ajoutée pour la vie économique et sociale des territoires : c’est un engagement pour les générations futures ☝️!

De plus, selon l'ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail), les produits BIO ont une teneur plus élevée en certains nutriments. Par exemple, les fruits et légumes bio seraient plus riches en polyphénols, connus pour leurs propriétés antioxydantes.


Au sein de la filière bio d’Equalis, nous avons choisi de placer la transition écologique au cœur de l’insertion et donc de cultiver des fruits et légumes bio uniquement. Nous cherchons également à améliorer nos modes de culture pour une production toujours plus respectueuse de notre environnement 🚜.

En résumé, en mangeant local, de saison, bio et en évitant le gaspillage, vous ferez un grand pas pour la protection de notre belle planète. Vous soutiendrez également l’économie locale, et votre portefeuille vous remerciera.


Si vous habitez en Île-de-France, vous pouvez venir nous rendre visite dans nos boutiques ou notre camion itinérant. Vous y trouverez nos légumes bio produits dans nos jardins Franciliens mais aussi des produits locaux, tels que les miels du Vexin !

Nos paniers de légumes bio vous permettent quant à eux de déguster chaque semaine de délicieux légumes bio et de saison issus de nos jardins 🥕.

Alors, prêt(e)s à relever le défi 💪 ?


Sources :

https://wwf.org

https://www.ania.net/

https://www.fne.asso.fr/

https://www.entreprendre.fr/

https://www.lsa-conso.fr/

https://agriculture.gouv.fr/

https://www.agencebio.org/


24 vues0 commentaire